Expérience en Musicothérapie

Un cycle de 12 séances qui vous permettra une introspection et une perception nouvelle de votre mode de communication relationnelle.

 

Animé par Patrick BERTHELON, Musicothérapeute, psychothérapeute et président de la Société française de Musicothérapie

 

Mardi 20h30 - 22h00  /  Prochain cycle du 18 septembre au 4 décembre 2018

 

Infos / Inscription: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   tél : 06 89 28 82 21 / 300 € le cycle de 12 séances (25€ la séance) - 12 participants maximum

 

D’aussi loin que peuvent témoigner les récits et les écrits, l’Homme a toujours eu un rapport privilégié avec le son et ses différentes caractéristiques : son intensité, ses timbres, ses associations à des évènements ou encore sa particularité signifiante. Comme la majorité des espèces qui réagissent ou interagissent avec le sonore, les premiers hommes ont eu besoin de l’associer aux évènements, d’autant plus quand ceux-ci étaient signes de danger. Cela a été un outil privilégié pour l’expression de leur condition socio-affective et spatio-temporelle.

 

Ainsi, l’évolution de la maîtrise du son a permis - au-delà de la communication interhumaine - une utilisation coordonnée, sociale, donc harmonisée ou en recherche d’harmonisation, puis une mise en commun des résonances, des consonances, voire même des dissonances. Le son et toutes ses caractéristiques que l’on peut utiliser ou organiser pour en faire du chant, de la danse ou de la musique sont présents dans l’expression humaine, son rapport à la communication, à l’espace et au temps.

 

Bien communiquer avec l’autre ou avec les autres est une condition impérative de l’équilibre psychique. Ainsi, « communiquer » (mettre en commun) et « relation » (être relié) se complètent afin de mieux conceptualiser le rapport empirique entre psychologie et sociologie.

 

L’outil psychosonore fait lien entre l’identité personnelle et l’identité sociale. Nous pouvons résumer ainsi : « une communication relationnelle satisfaisante peut permettre à l’individu de développer son identité personnelle au travers d’une bonne relation à l’autre »

 

Si l’on souhaite s’intéresser à l’utilisation du sonore sur l’être humain, il est important de prendre en considération son utilisation à des fins communicatives relationnelles personnelles et interpersonnelles. L’être humain est doté d’une fonctionnalité sonore, psychosonore et physio-sonore. Le caractère fonctionnel et les spécificités de cet outil de communication ouvrent des perspectives sur son exploitation à des fins thérapeutiques. Il est en effet aisé de remarquer que le mal-être, la douleur physique ou psychique peut entraîner progressivement un repli sur soi, une rupture dans la communication et la relation.Nous savons que l’isolement, le retrait social à tout âge mais également l’absence de toute communication affective dans la toute petite enfance peuvent avoir des effets pathogènes irréversibles.

 

Il semble donc pertinent d’évaluer et de traiter cette fonctionnalité psychosonore souvent encline aux influences du développement général humain et aux incidences psychosomatiques. Ainsi nous parlerons ici du traitement des troubles de la communication relationnelle par la musicothérapie.

 

  • Chaque séance sera conclue par une verbalisation type BAILINT.

  • Un invité, psychologue ou psychanalyste viendra accompagner ces échanges toutes les quatre séances

 

 

Les Stages
accéder au programme
Les Stages
accéder au programme
Les Formations
accéder au programme
Les Formations
accéder au programme
Atelier Yoga au fil du Son
Samedi 06 octobre
Atelier Yoga au fil du Son
9h30 - 12h30
Recevoir notre newsletter